Menu
Panier
Nom Prix Quantité

Total:
La livraison est calculée au moment du paiement.
Le panier est vide

Quand on grandit, on remarque vite autour de nous qu’un schéma d’amour est principalement présenté : celui du couple. Chez nous, chez les autres, dans nos ambitions, dans nos films ou nos playlists, toute la société nous l’impose et nous le vend comme un life goal.
Trouve ton bonheur = trouve ta moitié. Et si on n’y parvient pas, c’est un échec. Mais dans la fameuse quête au “savoir ce que l'on veut”, peut-être que le couple tel qu’il est idéalisé, est une option que l'on ne veut pas. Chacun.e est libre de chercher et de choisir ce(ux) qui l’épanouit. Car oui, on aime et on est aimé dans plein d’autres schémas. Du coup, on se pose la question : c’est quoi l’amour ?  

Self-love avant tout

Quand on n'est pas « en couple » ou malheureux.se en amour, très vite on finit par se dire « le problème, c’est elle, c’est lui, c’est moi ». Non. Le « problème » ici, c’est l’injonction de la société de se mettre en couple et de le vivre exactement comme on nous le montre. L’amour, ce n’est pas une question d’obligation, c’est une question de choix. Choisir pleinement ce qui nous fait du bien, ce qui permet de se (re)trouver : sur le plan émotionnel et sur le plan physique.
Pour Nina Luka, psychologue et coach en relations et en sexualité, tout commence avec soi-même : « la connexion qu’on crée avec son corps, l’écoute de son intuition, la connaissance de ses propres limites, l’expression de ses émotions et l’amour de soi ». L’amour propre devient alors la première forme d’amour indispensable.
Car l’amour n’est pas une histoire de moitié. Bien au contraire, c’est être entier. Être entier, c’est se connaître et s’épanouir en ressentant tout un tas d’émotions fortes, qui nous tirent vers le haut et nous font nous sentir vivant.e. On va souvent chercher chez l’autre ce dont on a besoin, alors que nous seul.e pouvons nous l’apporter. 

L'amour sous toutes ses formes 

Donner et recevoir

L'extérieur, c’est aussi ceux qui invitent à donner et à recevoir de l’amour. Notre entourage, notre famille, nos ami.e.s permettent de nous épanouir grâce à un amour généreux basé sur la confiance et la protection. Un amour (souvent inconditionnel) qui va s’exprimer par les mots et les contacts physiques forts de sens.  Les contacts physiques peuvent aussi prendre bien d’autres formes, avec des personnes qui nous attirent sexuellement. Cet amour charnel permet de ressentir des choses différentes. 

On peut aimer le vivre seul.e., à deux, à plusieurs, avec des gens de sexes similaires ou différents. L’important est de bien définir avec ses partenaires les règles du jeu, pour que chacun soit épanoui. Par exemple, Nina Luka a découvert le couple ouvert, une expérience qui l’a libérée.
C’est hyper inspirant et elle en parle ici.

Le sentiment amoureux

Ces personnes pour lesquelles on développe des sentiments peuvent être nombreuses et simultanées au cours d’une vie. Et ce n’est pas parce que on aime une personne qu'on n’en aime plus une autre ! On a toustes un grand cœur avec beaucoup de place à l’intérieur.  Mais on peut aussi aimer une personne toute la vie et adorer partager son quotidien avec son ou sa cher.e et tendre.
L’important, c’est de se poser la question de ce que l’on veut, pour faire des choix du cœur. Il y a beaucoup de mots pour définir toutes les formes d’amours, et il y en aura beaucoup d’autres. 

Chez Dégaine, on a adoré les épisodes du podcast Le Coeur sur la Table qui déconstruit le mythe du couple comme ultime idéal amoureux. Seul.e ou accompagné.e, l’amour n’a ni règles ni cadres : dans le respect de tous, chacun.e est libre d’aimer qui il veux. Ce qui est certain c’est que l’amour n’est ni une question de contrôle ni de possessivité. Et on reste parfois des années accroché à un paradis perdu, qui ne nous correspond plus. 

Alors pour toi, c’est quoi l’amour ? Comment aimes-tu aimer et être aimé.e ?

Laissez un commentaire <3

Les commentaires sont vérifiés avant d'être publiés.