Menu
Panier
Nom Prix Quantité

Total:
La livraison est calculée au moment du paiement.
Le panier est vide

Comme pour la guérison du corps, la guérison mentale prend du temps et de l’énergie. Pourtant, les films, les séries et (surtout) les réseaux sociaux ont tendance à vouloir nous faire croire le contraire. Sur les réseaux, tout le monde a tendance à montrer la meilleure version de soi, quitte à faire comme si les mauvais moments n’existaient pas, comme si tout allait toujours bien en permanence et surtout, comme si guérir d’un trauma ou d’une période difficile se faisait du jour au lendemain.

On nous inonde de moments parfaits, de guérison parfaite et linéaire après seulement quelques séances de thérapie et d’introspection.

Ça nous donne la fausse impression que quand on est blessé, on va souffrir pendant un temps et qu’un jour, on va se réveiller et que tout ira mieux. Qu’on ne se posera plus de questions et que tous les nuages auront disparu.

Retour à la réalité 

Ça, c’est ce qu’on veut nous faire croire. Mais non. En vrai, ça se passe rarement comme on vient de le décrire. Guérir, c’est une aventure. Il y a des hauts et des bas. On peut se faire aider, passer par la thérapie, et parfois, nos blessures et nos traumas nous rattrapent ou refont surface, et c’est parfaitement normal. Ça ne se fait pas en une journée, c’est un processus. Parfois, on rechute, on pleure, on prend de mauvaises décisions, mais c’est ok. Ça ne veut pas dire qu’on n’est pas en plein dans le processus de guérison, au contraire.

On a tendance à vouloir arriver très vite à cet état de “guérison complète”, quitte à laisser nos blessures au second plan et à vouloir les faire disparaître plutôt que de chercher à les soigner en profondeur, pour de vrai.

La vérité, c’est que faire face à ses blessures et à ses traumas les plus profonds, ça fait mal. C’est inconfortable, peut-être même plus que la blessure elle-même, mais il faut passer par là. Ne te décourage pas si tu te sens triste alors que tu pensais être passé.e au-dessus de ta blessure. Ça fait partie du jeu.

 

C'est toi qui compte

Ensemble, il faut qu’on apprenne à se détacher de l’injonction d’aller bien tout le temps, qu’on apprenne à rejeter et à s’éloigner de la culpabilité du “tout doit être parfait dans ma vie”. L’important, c’est de comprendre que guérir, c’est passer par plusieurs étapes qui sont différentes pour tous : moment difficile, acceptation, rechute… Le processus de guérison est très personnel et chacun en fait l’expérience de manière totalement différente. 

La société nous impose de tout contrôler, même ces moments difficiles pendant lesquels on ne contrôle rien ; nous on vous propose de lâcher prise, et de prendre le temps qu’il vous faut pour guérir. Le processus est propre à chacun, alors ne culpabilise pas, et fais les choses à ta manière. Si tu en ressens le besoin, vois un psy, suis une thérapie, rejoins un groupe de soutien, parle à tes proches. Tu peux même, si tu veux, rejoindre notre Buddy Chat, un réseau Discord accessible à toustes qui te donne la possibilité de discuter 24/7 en groupe ou en privé, anonymement ou non.

Et surtout, ne laisse pas une image erronée de la guérison te dicter ce que tu dois faire ou comment tu dois te sentir.

Laissez un commentaire <3

Les commentaires sont vérifiés avant d'être publiés.