Menu
Panier
Nom Prix Quantité

Total:
La livraison est calculée au moment du paiement.
Le panier est vide

On a pas toujours du temps dans notre quotidien pour prendre soin de nous, et c’est pas de notre faute : taff, potes, sorties, chill (et on en passe), puis on prend les mêmes et on recommence. Ces moments sont nécessaires pour notre équilibre. Mais au milieu de tout ça, on a tou.te.s des pensées bavardes en fond qui nous prennent la tête. Et se poser un peu dessus, ça permet de les apaiser pour se libérer et profiter des moments passés avec les autres et avec nous-même. 

On a pas de remède miracle à te proposer, mais on a testé des thérapies alternatives histoire d’ouvrir les chakras. Super bon retours d’expérience, alors on a envie de t’en présenter quelques unes ! Mais attention, ces thérapies n’ont rien de médical et ne remplacent en aucun cas le suivi par des professionnels de la santé. C’est plus un mode de vie : elles sont là pour nous accompagner au quotidien et nous aider à gérer le trop-plein d’émotions. Ces thérapies ont des effets complètement différents en fonction de chacun.e, de chaque sensibilité et réceptivité. Tout dépend de ta perception des choses et de ton état d’esprit, donc à toi de voir ! 

Le développement personnel : accueillir et comprendre les émotions


On a déjà parlé ici de développement personnel, et à quel point c’est flou de trouver la bonne méthode. Boom 🔥 c’est là qu’intervient Charlotte Scapin, une coach fascinante qui a fondé Carbone Theory : articles, podcast et exercices focus développement personnel.  Charlotte veut t’aider à vivre ta meilleure vie et “dégommer les blocages qui t’empêchent d’être toi-même”. Son travail se focalise donc sur ce qui nous freine et les émotions inhibantes qui nous empêchent de nous épanouir (ou plutôt, la crainte de ressentir ces émotions).
Parce que quand on a peur d’être vulnérable, on perd en liberté. Quand elle nous parle de confiance en soi, elle déconstruit tout. Avoir confiance en soi ne veut pas dire être un robot dénué d’émotions, toujours prêt à tout casser. Avoir confiance en soi, c’est accueillir ces émotions de honte, de crainte, de vulnérabilité, de déception… Et tout ça passe par le fait d’être honnête avec soi-même. Son site est rempli d’outils et de tips pour débuter ce travail. 

 

La méditation et le yoga : des thérapies alternatives efficaces

En parlant d'accueillir ces émotions, c’est pas toujours facile, surtout quand elles nous envahissent (sans prévenir). Chez Dégaine, on considère le yoga et la “méditation” comme des supers alliés pour gérer le stress, l'anxiété et apaiser nos pensées parasites 👐. On l’a déjà tous entendu le fameux “attends, respire”. Et c’est normal, parce que c’est hyper important de trouver une connexion sereine avec nous-même. On partage la vision holistique de ces thérapies qui lient le corps et l’esprit : la santé physique et mentale sont sur un pied d’égalité pour nous permettre d’atteindre le bien-être et un épanouissement optimal. Donc pratiquer régulièrement le yoga ou la méditation, même quelques minutes, peut participer à notre équilibre général.


On peut être accompagné par des professionnels, dans des lieux zens et inspirants. Cœur sur Clotilde Chaumet, fondatrice de TIHHY, qui donne des cours de Yoga basé sur le vinyasa où elle mêle création, inspiration et musique hip-hop pour “équilibrer force, souplesse et mental”. Elle brise les frontières entre art, exercices physiques et santé mentale, parce que c’est aussi ça prendre soin de soi : combiner ce qui nous construit, ce qu’on aime, et en tirer de l’inspiration et de la force. On peut suivre ses cours de chez nous, tout comme utiliser des applications (poke Petit Bambou ou encore Insight Timer) et s’allonger dans notre salon. L’important étant de se focaliser sur son souffle, et de ramener toute son attention à sa respiration. 

La sophrologie : se relaxer par la respiration 

L'activation du corps et de l’esprit, ça peut aussi passer par la sophrologie 🌳, un moment de pure détente et de relaxation. Cette technique a été imaginée par un psychiatre colombien, qui s’est inspiré de l'hypnose 👁et du yoga. Du coup, tout est centré sur la respiration, la décontraction musculaire et la visualisation d’images positives. La sophrologie et l’hypnose sont des méthodes complètement naturelles qui nous poussent à mobiliser toutes nos capacités.
Et c’est accompagné d’un professionnel (formé et diplômé) qu’elles sont pratiquées. Les séances, qui durent généralement 45 minutes, nous amènent vers un état de conscience entre la veille et le sommeil pour dénouer les tensions. Ça a pour objectif de changer de vision sur les choses, de prendre du recul face à une situation et aux ressentis qui en découlent (souvent la douleur, la tristesse). L’inconscient offre de nouvelles solutions et de nouveaux comportements, là où le conscient a certaines limites. En fait, dans un moment comme ça, on cherche pas à comprendre (et ça fait du bien parfois), on se débarrasse juste des symptômes qui dérangent. 

S'initier à l'astrologie : l'observation des astres 

Mais si on préfère réfléchir un peu, c’est carrément possible à travers l’observation des astres, par exemple. Se rappeler que nous évoluons dans un univers immense et chargé d’ondes. Chez Dégaine, on te parle souvent d’astrologie et on te conseille de suivre Shana Lyès, une astrologue qu’on adore et qui a développé Astrolya. Le crédo, c’est “redécouvre toi à travers les astres” et on peut oublier l’astrologie de nos magazines d’été.
Là, c’est une plateforme pour apprendre à décrypter l’influence des astres sur notre personnalité. Comme l’a dit le Dalaï Lama, “Il n’y a personne qui ne soit né sous une mauvaise étoile, il n’y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel”. Et pour savoir le lire, Shana propose des formations et aussi un podcast La Pause Astro avec Nathalie de My Sweet Astrology. Ça parle transits planétaires, phases lunaires, signes du zodiaques… en résumé, découvertes et bien-être !

Alors oui, on sait que ces thérapies alternatives n’ont pas une image hyper sexy.Elles paraissent souvent complètement perchées, totalement ennuyeuses ou pas du tout sérieuses. Peut-être que naturellement tu te dis “tant mieux pour eux si ça leur fait du bien, mais c’est pas pour moi”. Mais essayons d’identifier les freins qu’on peut avoir à tester ces thérapies alternatives.


Le cerveau très pragmatique n’a pas envie d’y aller, mais ce n’est justement plus lui qu’on cherche à activer dans ces pratiques. Prendre soin de soi c’est primordial, et faut pas que ça arrive trop tard <3

Laissez un commentaire <3

Les commentaires sont vérifiés avant d'être publiés.